1587 - 16/09/17 - Claude MONFORT - 69,3 km - homologué

le Sam 16 Sep 2017 - 23:12

Claude a écrit:Et de trois .... Aujourd'hui, à Anères, dans les Hautes Pyrénées, le Club ULM invite ses membres à un repas très convivial, comme ils savent très bien le faire. Après une observation minutieuse des prévisions météo en montagne, hier soir, vers minuit, je décide de me lever à cinq heures et de prendre la route ... Il y a un créneau de trois bonnes heures pour monter jusqu'au Pic du Midi de Bigorre. Arrivée sur le terrain à 7H30, 7°C, le soleil commence a éclairer les montagnes, pas un nuage, pas de vent au sol, l'herbe est très mouillée. J'ai pris le Vito Fly 100, altitude 535 m, ça sent déjà le " Start Power ". Je m'installe tranquillement, très concentré sur l'effort que je vais fournir pour réussir à quitter le sol. Toujours pas un " pet " de vent, puissance moteur au trois quart, c'est parti, la voile part à droite, je me recentre, plein gaz, pleine course et je quitte le sol très mollement ... ouf. Le meilleur est à venir et je vais le savourer pleinement, la chaîne des Pyrénées se dresse fièrement, à ma gauche. Je reste trimmé pour prendre de l'altitude plus rapidement, régime moteur à 8600 tr/min, température 141°C, je garde une vitesse proche de 30 km/h, et au fur et à mesure que je prends de l'altitude, je suis contré, il reste 18 km jusqu'au sommet. Je suis à 2600 m, pour gagner de la vitesse, j'arrête de remonter face au vent et je mets le cap sur le Pic. La chaîne se dévoile, devant moi, le Massif du Néouvielle, le Massif de Gavarnie avec la Brèche de Roland, plus loin, le Vignemale, à droite, le Balaïtous, tous ces sommets que j'ai atteins par des randonnées inoubliables. Le Pic est à mes pieds, température moteur 114°C, j'ai gardé le moteur à 8600 tr/min pendant une bonne heure, sans perte de puissance, il est extraordinaire ce petit moteur, je suis à 3297 m et la température est de -7°C, j'ai très froid aux bouts des doigts de la main droite, je grelotte. Un avion fait le tour du Pic en passant en dessous de moi !!!! Demi-tour vers l'Est, face au soleil, les nuages commencent a envahir les sommets, je vais rentrer beaucoup plus vite avec une pointe à 85 km/h, je savoure toutes ces belles couleurs, je reste assez haut pour bénéficier d'un bon vent arrière, malgré le froid. Quel spectacle, quelle chance, quel plaisir, pas une turbulence, vraiment un vol de rêve ...... C'est la troisième fois que je monte au Pic et vivement la prochaine, c'est trop bon. Arrivé au sol, coup d'œil vers les montagnes, les sommets sont envahis par les nuages et le vent d'ouest est devenu fort. C'était le BON créneau !!! Merci à toutes celles et à tous ceux qui nous on préparé un repas d'exception. Merci pour cette belle journée.

Photo(s) plus bas

Imagine la tête du pilote de l'avion si il t'a vu (ce qui n'est pas sûr...)
Ils doivent se dire qu'on est barjots... Twisted Evil
Et puis j'adore la configuration de ton instrument, avec l'odomètre exprès pour la CFDM Laughing











avatar
Admin
Admin


le Sam 16 Sep 2017 - 23:28

Imagine la tête du pilote de l'avion si il t'a vu (ce qui n'est pas sûr...)
Ils doivent se dire qu'on est barjots...

C'est clair, j'étais à 200 - 300m plus haut que lui, dans un ciel sans nuage à ce moment là. Je l'ai vu passer une première fois, il est arrivé derrière moi, il a fait le tour di Pic, je ne l'ai pas quitté des yeux jusqu'à ce qu'il reparte vers la plaine.



Et puis j'adore la configuration de ton instrument, avec l'odomètre exprès pour la CFDM

C'est la seule page où je vois la température extérieur, mais tu as raison, pour la CFDM, il ne pas perdre de vue certains paramètres, il y a d'autres pages, une qui m'indique le tracé sur fond de carte IGN mais je regarde surtout, le temps de vol, ça évite de regarder la quantité d'essence dans le réservoir, de toute façon, je n'ai pas de miroir.
avatar
tremoulet



Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum