3733 - 25/10/18 - Benoît SQUIZZATO - 483 km - homologué

le 22.11.18 21:07

Benoît a écrit: j'ai essayé une technique différente pour pouvoir refaire le plein sur une grande distance. J'ai une autonomie de 32l, soit environ 5h20 à 6l/h de conso ,soit une possibilité de faire entre 300 à 350 kms avec un plein suivant la direction du vent.
J'ai décidé de partir à 150kms de mon point de décollage et de revenir me poser au même endroit, soit 300kms aller-retour et de refaire les pleins à ma voiture ou j'ai prévu 30 litres supplémentaires et de redecoller à l'opposé de ma trace du matin pour de nouveau 150 kms et revenir soit environ 600kms dans la journée avec un seul endroit de décollage et de posé ,ça simplifie la logistique du carburant en chariot. Le seul problème c'est de pouvoir aligner une ligne droite de 300 kms dans la France sans tomber dans une CTR ou une zone interdite et que le vent soit perpendiculaire à cette ligne droite tout au long de la journée, ce qui devient plus dur à tout conjuguer.
Le jeudi 25 octobre, le vent était à peu près perpendiculaire à la ligne droite que j'avais tracé entre CHARLEVILLE-MÉZIERE ET L'EST D'ORLÉANS en partant de bassevelle en SEINE-ET-MARNE.
Décollage à 7h53,la pénombre vient de se lever mais les villes ont encore leurs lumières d'allumées, le plafond est bas (- de 300 m) le vent m'emporte un peu vite (65 à 75 km/h) je le payerai au retour. Après 150 kms je fais demi tour à REVIN dans le parc régional des ARDENNES, de toute façon pas possible d'aller plus loing, il y a que de la forêt et pas un terrain vachable . Le vent passe légèrement de travers face et ma moyenne tombe entre 45 et 55km/h, je me fais également bien secoué mais l'hadron XX ne bronche pas, après 5h22 et 300kms de vol je me repose à bassevelle à 13h15,je refais les pleins à ma voiture puis repart à 14h10 vers le nord est D'ORLÉANS. Le ciel s 'est bien dégagé comparé à ce matin et est moins turbulent. À 125 kms de mon point de décollage ,je décide de faire demi-tour car il est 16h20 et je risque d'être juste pour le retour pour me poser avant le crépuscule. Après avoir passé Nemours à la hauteur de champagne sur seine, un bruit bizarre apparaît, mon moteur s'emballe mais j'ai l'impression qu'il n'entraîne plus l' hélice car je n'ai plus de poussée. Je choisi rapidement un champ labouré fin près d'une route, je retrime mon aile pour pas arrivé trop vite, le chariot se pose sans problème malgré un labour moins fin que prévu. Après une inspection du moteur, je me rend compte que la courroie est complètement détendue mais pas abîmé et que c est une des pattes du moteur qui tient le réducteur qui a cassée. Je replie mon aile et charge tout dans le chariot que je pousse jusqu'au village le plus proche. Je me trouve à 60 kms de ma voiture ce qui est encore raisonnable. Un ami viendra me chercher ,on s'est donné rendez-vous devant l'église.
Je récupère mon véhicule vers 22h encore une sacrée journée !

Photo(s) plus bas

cheers









avatar
Admin
Admin



Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum