4338 - 01/05/19 - Didier DEQUIN - 94 km - homologué

le 01.05.19 16:32

Didier a écrit:Vol ( 4 de 4 – Semaine 18) Hier soir c'est pas le meilleur créneau pour voler, ou du moins pour faire du vol de distance. Il est tôt et le vent est dans tous les sens, tous le monde galère pour partir, il y a un peu de casse, et moi je laisse aussi une demi hélice suite à une bourrasque de travers au décollage qui me déporte méchamment sur ma gauche. J'accuse le coup, fini sur les genoux. Il y a trois constantes pour un dcollage parfait : Axe du vent, axe pilote, et axe voile. Si on retire une constante on multiplie le risque de faire des conneries. Moi hier la constante vent était de travers et ça ne passe pas. Je range et fais des photos du coup. Ce matin dés 6h30 je suis debout, et motivé. Essai moteur bon, check-list mauvais car j'oublie l'appareil photo, mais excellentes conditions pour le PIC. C'est parti, une bonne heure de montée, pas trop de froid, j'enroule un peu au dessus du pic avant de longer le relief toujours à 3100m c'est magique, Je fais ma descente vers Anéres de façon progressive et j'en profite pour faire vertical terrain à 2000m. Magali sur le terrain est toute petite et peine à me voir au-dessus. Je fini ma descente en mode Parapente, moteur coupé. J'ai bien fait de couper le moteur car avant j'ai reperé un changement de bruit, et au posé j'ai perdu une vis du pot sorti cylindre. Un nouvel impact sur l'hélice que Tonio m'avait refait. Je met de côté les ennuis d'hier soir et la perte de la vis, pour ne penser qu'a ce vol exceptionnel, que du bonheur. (Parti avec 12L sur 12L de réservoir, 10 L de consommer .Air 19° à l’attero – Température. moteur 156° Max)

Ouais, je suis entièrement d'accord avec ton état d'esprit : le vol de distance reste une aventure, même pour les habitués.
Ça paraît facile - les ailes modernes aident beaucoup- mais sur le long terme, il y a plein de mésaventures.
Les emmerdes mécaniques, les bouts d'hélice, la mauvaise météo, la fatigue souvent, sont le prix à payer et rendent les vrais beaux vols encore plus appréciables.
Ça vaut le coup.
La seule chose qu'on ne doit pas accepter, c'est de se faire mal, alors volez tous bien prudents.

4338 - 01/05/19 - Didier DEQUIN - 94 km - homologué 22_f1829




Admin
Admin
Admin



Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum