4882 - 13/07/19 - Benoît SQUIZZATO - 554 km - homologué

le 15.07.19 22:55

Benoît a écrit:Voici mon vol de samedi. J'avais dit à Jérôme et Laurence qu'un jour je descendrai à Angoulême en Paramoteur leur dire bonjour, et bien c'est chose faite. Le samedi 13, la météo annonçait un vent venant du nord tout au long du trajet et Jérôme devait remonter à Paris le dimanche pour son boulot. Tout s'est bien goupillé à la dernière minute. A 6h30 je décolle de Bassevelle en SEINE-ET-MARNE en direction de la base de Reims ULM concept pour gratter une centaine de kilomètres en plus, aller et retour. Au bout de 10 kms le moteur perd ses tours mais ne cale pas, je ne peux pas tenir le palier, je cherche un champ en urgence vu que je ne suis pas encore très haut. Je choisis le premier champ fauché mais l'atterrissage est un peu hard car il est légèrement labouré, je ne casse rien mais je me suis planté comme une ancre. Je me rends compte que la panne est due à un bout de sangle du harnais qui s'est défaite et a bouché l'entrée d'air du filtre à air. Ça commence mal, il a fallu sortir le chariot du champ (grosse suée, car ça roulait mal dans les mottes de terre) puis j'ai replié l'aile et j'ai trouvé un autre champ à 1km de là en roulant sur la route. J'ai perdu plus d'1h20 avec cette histoire. Je redécolle, il est presque 8h et ça commence déjà à bien secouer face au vent et c'est pas très agréable. Je me dis que ça va être compliqué de voler toute la journée comme ça, mais bizarrement une fois que je passe avec le vent dans le dos, tout s'adouci. Je vérifierai ce ressenti toute la journée. Je quitte Bassevelle à 10h pour une étape de 227kms en 3h25 pour 21litres consommés.
Je me pose sur la base ULM AZUR à Reuilly à 13h25, Arlindo, le président du club me rejoint et me fourni 20 litres de carburant ainsi qu'une boisson (vraiment très sympa). Je redėcolle vers 16h pour une nouvelle étape de 249kms en 3h49 en passant près de Angoulême puis changement de cap vers Ruffec où je repasse en vent de face et me refais secouer plus sèchement, mais seulement sur 35kms. Mes coéquipiers (Laurence et Jérôme Bertin, les Pirates Déglingos) m'attendent sur la piste, il est 19h45. Ils m'hébergent pour la nuit et je remonterai en voiture avec Jérôme le dimanche après midi vers Paris. Un beau et grand vol pour un mois de juillet.

Photo(s) plus bas

Bien joué, mais pour le moins culotté de voler en pleine journée en plein mois de juillet ! Déjà on sent le type sûr de lui : "Alors, je dois faire 450 km en paramoteur vers le sud, mais je pars d'abord sur 50 km vers le nord pour rallonger un peu Very Happy." L'homologation en mode "vacances" (donc sur mon PC portable premier prix) produit une image à faible résolution qui ne rend pas hommage à ce vol. Je corrigerai cela une fois rentré.
Attention : performance réalisée par un pilote expérimenté, à ne reproduire qu'en comprenant et en maîtrisant les risques.

4882 - 13/07/19 - Benoît SQUIZZATO - 554 km - homologué 22_f2436

4882 - 13/07/19 - Benoît SQUIZZATO - 554 km - homologué Imag1112

4882 - 13/07/19 - Benoît SQUIZZATO - 554 km - homologué Imag1118

4882 - 13/07/19 - Benoît SQUIZZATO - 554 km - homologué Imag1116

4882 - 13/07/19 - Benoît SQUIZZATO - 554 km - homologué Imag1117

4882 - 13/07/19 - Benoît SQUIZZATO - 554 km - homologué Imag1115

4882 - 13/07/19 - Benoît SQUIZZATO - 554 km - homologué Imag1119

4882 - 13/07/19 - Benoît SQUIZZATO - 554 km - homologué Imag1120
Admin
Admin
Admin


le 16.07.19 16:32

Quelle aventure !!
Franchement , une performance extraordinaire !!
Caudrelier
Caudrelier


le 16.07.19 22:53

Pour ceux qui savent pas, sur la dernière photo, c'est Jérôme BERTIN, le pilote qui a ramené Benoît.
Il est également l'auteur de la bd paramotoristique "Les pirates déglingos".
Julien
Julien


le 19.07.19 11:05

Bravo , belle épopée !! !! !!
3 posés intermédiaires, tu avait repéré les stations et champs avant ?
En tout cas , pour la CFDM , c'est une belle moisson de kms Very Happy Very Happy

Encore Bravo !
BILLY HUGUES
BILLY HUGUES


le 19.07.19 11:37

D'après ce que j'ai compris :
- le premier posé il s'est vaché sur ennui mécanique, donc c'était de l'impro
- le deuxième posé c'était sur son aérodrome de départ
- le troisième c'était sur un terrain ULM repéré à l'avance
Julien
Julien


le 20.07.19 22:25

Salut Hugues ,comme l'a dit julien le premier c'est une vache donc pas choisi, le deuxième c'est le même qu'au décollage , la piste de bassevelle des canard sauvages près de la ferté sous jouare,elle est bien située car assez éloignée des CTR d' île de France, le troisième c'est la base d'ULM AZUR de Reuilly ou je connais Cyril PINOTEAU de la cfdm qui m'a présenté a Arlindo le président du club . Les bases ulm recensées de la FFPUM sont aussi des possibilitées de ravitaillement il suffit de passer un coup de fil au proprio ou au président pour savoir s'il est possible de ravitailler sur place . En chariot je privilégie les bases paramoteur ou ulm ,c'est plus simple et moins risqué .
Squizzato benoit
Squizzato benoit



Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum